Impérissable !

Chapiteau de la Basilique de Vézelay

Basilique de Vézelay, La moulin mystique

Hâtez-vous lentement ; et, sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage :
Polissez-le sans cesse et le repolissez ;
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

 

Nicolas BOILEAU
Art poétique,
Chant I

 

Ambiance studieuse à l’Atelier en ce début d’année, avec l’article sur l’inspiration et la phrase de Boileau, à garder toujours sous la main, notamment pour les jours où l’on a moins de courage !

J’aime ce chapiteau de Vézelay, avec les deux meuniers tout à leur affaire… Ni dans des questionnements métaphysiques, ni dans des considérations intellectuelles, ils font. Et leur travail en cadence fait comme une danse harmonieuse, battue par un vent qui unit toutes les formes entre elles.

De cette dynamique est extrait le blé, l’or issu du travail des mains. Comme le sont le dessin, la peinture, la sculpture.

Ce contenu a été publié dans Une approche du dessin. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.